mardi 29 janvier 2013

Pour -presque- tout savoir sur le Super Bowl 2013


Bonjour !
Que vous soyez de fidèles lecteurs de ce blog, des fans passionnés de football américain, des spectateurs occasionnels, des inconditionnels de Friday Night Lights ou tout simplement curieux de savoir ce qu'est le Super Bowl (qui sera diffusé en clair en France sur W9), soyez les bienvenus ! Mon objectif aujourd'hui est de vous donner quelques clés pour pouvoir pleinement profiter de ce qui est le plus grand événement sportif aux USA. Alors, allons droit au but et penchons-nous sur ce qu'il faut savoir sur le 47ème Super Bowl.
Jusqu'au coup d'envoi, vous pouvez donner votre pronostic en participant au sondage sur la droite de l'écran.
PS pour les habitués du site : Oui, j'avoue avoir un peu délaissé mon blog depuis quelques mois faute de temps mais aussi parce que cette saison, j'ai consacré "égoïstement" plus de temps à regarder des matchs et moins de temps à en parler. Ceci dit, je n'allais pas manquer l'occasion d'écrire sur le Super Bowl ! 

Qu'est-ce que le Super Bowl, quand et où aura-t-il lieu ?
Le Super Bowl est le nom donné à la finale du championnat de football américain professionnel géré par la NFL (National Football League). Cette année, la finale de la saison 2012 sera le 47ème Super Bowl, qui porte donc le nom de "Super Bowl XLVII". La ville désignée pour accueillir cet événement est la Nouvelle-Orléans, ce qui signifie que le match se jouera en intérieur, dans l'enceinte du Mercedes-Benz Superdome, également connu pour avoir temporairement servi de refuge aux sinistrés de l'ouragan Katrina en 2005. Le coup d'envoi sera donné le 3 février à 17h30 heure locale. En France, le match débutera donc à 0h30 dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 février.


Petit cours de rattrapage
Comme le Super Bowl attire un public qui dépasse le cercle des spécialistes du football américain, cet article est aussi l'occasion pour moi de vous proposer un rapide cours de rattrapage, avec les liens suivants, tiré de mon "guide du spectateur" :
Et afin de mieux suivre la rencontre, je vous renvoie également à ce descriptif des différents postes qui composent une équipe de football sur Wikipedia.

Conseils de visionnage : si ce Super Bowl est votre premier contact avec le football américain, commencez par repérer l’équipe qui est à l’attaque. Vous verrez que les chaines de tv américaines affichent plusieurs informations utiles en surimpression sur l’écran, comme sur la photo ci-dessous :
  • le sens du jeu, le numéro du “down” et la distance qu’il reste à parcourir (ici, 2ème tentative et 8 yards)
  • la ligne de scrimmage, en bleu, point de départ de l’action
  • la ligne à franchir, en jaune, pour obtenir un first down et donc 4 nouvelles tentatives

Dans un premier temps, contentez-vous de suivre le ballon des yeux sur chaque jeu d’attaque : s’agit -il d’une course ou d’une passe ? En défense, commencez par suivre les joueurs qui tentent de plaquer le porteur du ballon. Ensuite, exercez vous à “prendre du recul” visuel en quittant peu à peu le ballon des yeux pour observer la "bataille de tranchées" entre les lignes d'attaque et de défense ainsi que les trajectoires des receveurs et des défenseurs qui les couvrent. Amusez-vous aussi à observer les formations d'attaque avant la mise en jeu du ballon : combien de receveurs sont-ils présents ? Y-at-il un running back en retrait prêt à être lancé sur une course (attention aux feintes...) ? En défense, regardez le placement des joueurs et notamment les linebackers (sont-ils prêts à "blitzer" le quarterback ou plutôt en retrait ?). Petit à petit, vous arriverez à anticiper ce qui se passera, qui dépend notamment de la distance à parcourir, du nombre de tentatives restantes et de l’état du chrono. Bien évidemment, ce que je vous livre là est une présentation simplifiée à l’extrême mais vous verrez qu’en peu de temps vous commencerez à apprécier toute la richesse de ce sport hautement stratégique.


Les finalistes et leurs parcours

Vous trouverez ici (source : nfl.com) le classement à l'issue de la saison régulière 2012. Quant au tableau des playoffs (avec les scores) vous pouvez notamment le trouver sur le site de CBSSports .

Les San Francisco 49ers
Les 49ers (dont le nom fait référence à la rue vers l'or de 1849) possèdent l'un des plus beaux palmarès de l'histoire du football américain professionnels avec 5 victoires au Super Bowl en 5 participations. Mais, ces titres, acquis du temps de leurs quarterbacks de légende Joe Montana et Steve Young remontent aux années 80 et 90 et leurs fans attendent un nouveau sacre depuis la saison 1994. Comme l'an dernier, les 49ers se sont qualifiés pour les playoffs en remportant la division NFC West. Dispensés du premier tour des playoffs, il ont éliminés les Packers puis les Falcons, lors d'une palpitante finale de Conférence NFC remportée 28 à 24 . La saison 2012 de San Francisco a notamment été marquée par l'émergence du jeune quarterback Colin Keapenick (voir ci-dessous), entré en jeu en cours de saison suite à une commotion subie par Alex Smith. Ce remplacement a priori temporaire s'est transformé en une titularisation courronnée de succès jusqu'ici. Mais, les 49ers c'est aussi une très bonne défense, classée respectivement 2ème et 3ème de la ligue en nombre de points et de yards concédés en saison régulière

Comme pour tous les Super Bowls impairs, c'est l'équipe représentant la NFC qui sera considérée comme jouant à domicile et les 49ers porteront leurs traditionnels maillots rouges.



Les Baltimore Ravens
Pour la deuxième fois de leur courte histoire, les Ravens atteignent donc le Super Bowl. Ils avaient remporté le Vince Lombardi Trophy en remportant le Super Bowl XXXV à l’issue de la saison 2000. Cette année, après une série de -relatives- déceptions en playoffs (3 participations à la finale AFC en 5 ans !), ils retrouvent donc la grande finale NFL. Aux prises avec leurs rivaux de l'AFC North que sont les Bengals et les Steelers, les Ravens ont remporté leur division d’une courte tête avant de participer avec succès aux 3 premiers tours des playoffs. Après avoir battu l'ancienne équipe de Peyton Manning (Indianapolis Colts), ils ont mis fins aux rêves de Manning lui-même (qui réalisait un retour canon après un an d'absence pour blessure) en allant battre les Broncos à domicile. La finale AFC a été un remake de l'édition 2011 mais, cette fois-ci, les Ravens ont eu raison des Patriots, battus 28 à 13. Cette deuxième apparition au Super Bowl sera également probablement le dernier match de Ray Lewis (voir ci-dessous), qui faisait déjà partie de l'équipe victorieuse en 2000-2001.
Pendant le match, vous remarqurez peut-être que les joueurs des Ravens portent un macaron noir sur leur maillot, frappé du mot "Art". Il s'agit d'un hommage au fondateur et premier propriétaire du club Art Modell, décédé en septembre 2012. Modell a été l'un des propriétaires de club les plus connus de la NFL, pour avoir notamment "délocalisé" les Cleveland Browns vers Baltimore en 1996, les transformant alors en "Baltimore Ravens" (la ville de Baltimore n'avait plus d’équipe depuis le déménagement des Colts à Indianapolis en 1983). Plus tard, de “nouveaux Browns” renaquirent à Cleveland. Inutile de préciser qu'Art Modell n'était plus vraiment le bienvenu à Cleveland après cette affaire...

Les joueurs à suivre

C'est enfoncer une porte ouverte que de dire que les Ravens et les 49ers sont d'excellentes équipes lorsqu'on sait à quel point il est difficile d'atteindre le Super Bowl. Mais que cela ne m'empêche pas d'illustrer pourquoi ces deux groupes de joueurs constituent un magnifique casting pour finir la saison NFL 2012. Le football américain est le sport collectif par excellence mais, en tant que spectateurs, zoomons ensemble sur quelques uns des joueurs à suivre, en commençant par les 49ers.

Colin Kaepernick (Quarterback, n°7)
Pour son 10ème match à peine en tant que titulaire, Colin Kaepernick (25 ans, drafté en 2011) a vu les choses en grand en s'attaquant au "big game". Kaepernick est assez emblématique de la saison 2012 qui a vu l'émergence de plusieurs jeunes QB très mobiles qui permettent à leurs coachs de diversifier leurs attaques et ainsi déstabiliser leurs adversaires. Par exemple, Kaepernick, qui est par ailleurs un très bon passeur, a engrangé pas moins de 181 yards à la course dans le match de playoffs contre les Packers ! De plus il a démontré qu’il est capable de rester serein sous la pression en ne perdant pas ses moyens lorsque son équipe était menée 17 à 0 dans la finale NFC.
Si vous voulez briller en société cette année, expliquez à votre entourage ce qu'est le "Kaepernicking". Ce mot désigne le geste que Kaepernick exécute après avoir marqué un touchdown, en faisant mine d’embrasser son biceps tatoué (en toute modestie).

Frank Gore (Running back, n°21)
Un running back très puissant, le plus prolifique de l'histoire du club au nombre de touchdowns marqués dans sa carrière. Gore s'est aussi faire remarquer lors de la finale NFC en écopant d'une amende de plus de 10500 dollars pour avoir joué avec ses chaussettes au bas des chevilles (!). Et oui, c'est aussi cela, la NFL...

Vernon Davis (Tight End, n°85)
Davis est l'un des meilleurs tight end de la NFL et une pièce maîtresse de l'attaque des 49ers.

Randy Moss (Wide Receiver, n°84)
Même si ses plus belles années sont à présent derrière lui, Randy Moss est l’un des meilleurs receveurs de l’histoire de la NFL et il mériterait de remporter le Super Bowl.

Patrick Willis (Linebacker, n°52) et NaVorro Bowman (Linebacker, n°53)
Willies est le boss de la défense des 49ers (un peu comme Ray Lewis l'est pour les Ravens). Avec Bowman il forme l’un des meilleurs duos de plaqueurs de la ligue.

Aldon Smith (Linebacker n°99)
Avec 19,5 sacks en saison régulière (mais aucun en playoffs pour l’instant), Smith est un autre linebacker très efficace.

David Akers (kicker n°2)
Le kicker de San Francisco vit une drôle de saison. Après avoir égalé en septembre le record du plus long field goal de l'histoire (63 yards!), il a connu de nombreux échecs et il a dû lutter pour conserver sa place de titulaire. Si le Super Bowl devait se jouer à un ou deux points près sur un coup de pied, le banc de touche des 49ers tremblerait sûrement...



Ray Lewis (linebacker, n°52)
L'âme des Ravens, dont il fait partie depuis leur création et ses propres débuts chez les pros. Blessé au bras en cours de saison, il réalise de très bons playoffs et une victoire dans ce Super Bowl serait une conclusion de rêve pour sa carrière, malgré son passé controversé.

Joe Flacco (Quarterback, n°5)
Depuis son recrutement en 2008, ce QB désormais expérimenté (et que certains jugeaient trop grand, avec son mètre 98) est un habitué des playoffs. Armé d’un bras puissant, il est capable de servir ses receveur sur de longues passes.

Terrell Suggs (Linebacker, n°55)
Un autre linebacker puissant et intimidant.

Ed Reed (Safety, n°20)
Ce safety vétéran est un spécialiste des interceptions.

Ray Rice (Running back, n°27)
J'aime beaucoup ce running back qui m'étonne toujours par sa capacité à se maintenir en équilibre et à prolonger ses courses pour de gros gains.

Torrey Smith (Wide Receiver, n°82) et Anquan Boldin (Wide Receiver, n°81)
Ce ne sont pas les seules armes de Baltimore pour le jeu de passe mais ces deux là ont vraiment fait des étincelles lors des playoffs. Boldin m'impressionne particulièrement par sa puissance et ses qualités athlétiques.

Jacoby Jones (Wide Receiver, n°12)
Une "arme  secrète", capable de marquer sur des retours de coups de pied (punts ou kickoff). Jones a 3 touchdowns à son actif dans cette catégorie dont un retour record de 108 yards ! C’est le genre de performances qui peuvent faire basculer un match.

Michael Oher (Right Tackle, n°74)
Même si en tant que Right Tackle il ne couvre plus le “Blind Side” Joe Flacco (le côté gauche, pour un QB droitier), Michael Oher reste associé au film qui a retracé le début de sa vie et qui a valu à Sandra Bullock de remporter l'oscar de la meilleure actrice en 2010. Depuis son entrée en NFL, "Big Mike" est un titulaire bien installé au sein de la ligne offensive des Ravens.




Un "HarBowl" historique
C'est une première dans l'histoire de la NFL et un scénario digne des productions hollywoodiennes : cette année, les deux équipes finalistes sont coachées par deux frères, "ennemis" pour un soir. Du côté de Baltimore, John Harbaugh est à la tête des Ravens depuis 2008 et les a déjà conduit a 3 reprises jusqu'à la finale AFC. Pour sa première participation au Super Bowl, il se retrouvera face à son frère cadet Jim Harbaugh, arrivé chez les 49ers pour la saison 2011. Lui aussi affiche un très joli palmarès  avec plus de 76% de victoires et deux participations à la finale NFC en deux ans. Cette année, on retiendra surtout (et encore plus, en cas de victoire dimanche) son pari pour l'instant gagnant sur la titularisation de Colin Kaepernick. John et Jim sont très appréciés et respectés par leurs joueurs et leur confrontation est du pain beni pour les médias, qui scrutent sous toutes les coutures ce "Harbowl" ou "Brother Bowl".


Alicia Keys et Beyoncé pour le show
Cette année, c'est Alicia Keys qui entonnera l'hymne américain avant le coup d'envoi. Et pour le show de la mi-temps, Beyoncé succédera à Madonna, qui avait assuré le spectacle l'an dernier.

Et vous, que mangerez-vous devant votre écran ?
Le Super Bowl, c'est aussi une occasion pour s'essayer à la cuisine familiale américaine (plus variée qu'on ne le pense) et/ou se laisser tenter par un bon gros hot dog ou un généreux Cheeseburger. Quel que soit votre menu, régalez-vous et pensez aussi à prévoir de quoi tenir tout au long de cette nuit presque blanche. D'ailleurs n'hésitez pas à partager votre menu du Super Bowl en commentant cet article !

Les pubs "Super Bowlesques"
Comme toujours, les annonceurs rivaliseront de créativité tout au long de la nuit avec des spots réalisés specialement pour être diffusés lors du Super Bowl. Si cela vous intéresse mais que vous ne pourrez pas suivre le match en version originale, sachez que les vidéos de tous les spots seront disponibles dès le lendemain sur internet (je rajouterai le lien sur cet article). Alors attention, au bout de plus de 4h de matraquage en VO il n'est pas impossible que vous soyez malgré vous tentés par l'achat d'un énorme pick-up ou par une irrépressible envie de boire de la bière (avec modération, bien sûr).
Mise à jour du 5 février 2013 : vous trouverez toutes les pubs du Super Bowl XLVII sur cette page de nfl.com, classées par quart-temps.


Voilà, vous savez tout ou presque de ce qu'il faut retenir pour suivre le Super Bowl XLVII. Je mettrai peut-être à jour cet article en fonction des événement de la semaine (la "Super Bowl week", où la ville d'accueil se transforme pour quelques jours en grand cirque médiatique dédié à la NFL).
A bientôt et bon match en direct de la Nouvelle-Orléans !

dimanche 4 novembre 2012

Saison NFL 2012 : Retour sur la semaine 8 et aperçu de la semaine 9

Bonjour ! Il est temps de passer en revue la 8ème semaine de la saison NFL 2012, à quelques heures du coup d'envoi de la plupart des matchs de la semaine 9.
 




Le match de la semaine : les Giants chez les Cowboys

Les Cowboys n'auraient pas pu entamer plus mal ce match si important. Menés 23 à 0 à la mi-temps (suite, notamment à 3 interceptions), l'affaire semblait pliée pour eux lorsqu'ils se sont lancés dans une spectaculaire remontée, inscrivant à leur tour 24 points de suite. Tout allait donc se jouer dans le 4ème quart-temps. Les Giants l'ont entamé par un field goald de L. Tynes (qui en aura botté 5 au total). Alors menés 26 à 24, les Cowboys repartirent alors à l'attaque avant de perdre une nouvelle fois le ballon sur un fumble au milieu du terrain. Ils durent ensuite attendre que les Giants inscrivent trois points de plus avant de se remettre au travail en attaque... pour perdre à nouveau l'initiative sur une interception aux portes de la end zone de New York et moins d'une minute et demie au chrono. Une nouvelle bonne séquence défensive de Dallas a permis aux Cowboys de repartir à l'attaque une dernière fois. C'est dans ce dernier drive que l'intensité dramatique a atteint son comble, à 16 secondes de la fin du 4ème quart-temps, lorsque Dew Bryant s'est élancé en l'air pour capter une passe de 37 yards dans l'en-but des Giants. Touchdown miraculeux ? Non, car, en retombant au sol, Bryant a posé l'extrémité d'une main en dehors des limites du terrain. Le score en est finalement resté à 29-24 en faveur des Giants, à présent bien installés en tête de la NFC East. 
Au final, une défaite plutôt "logique" des Cowboys si on considère qu'ils ont perdu le ballon à 6 reprises au cours de la partie. Une stat qui ne pardonne pas dans un match pareil. Les Giants sont toujours invaincus dans le Cowboys Stadium (4-0)...
Bien que je sois déçu, en tant que supporter des Cowboys, je suis heureux d'avoir pu suivre ce match, illustration parfaite de l'incroyable suspense que sait créer le football américain de haut niveau.


L'action de la semaine : le plongeon de Vick Ballard
Pour sceller la 4ème victoire de la saison des Colts, en prolongations face aux Titans (19-13), le jeune running back Vick Ballard a exécuté une drôle de vrille aérienne. Après avoir capté une screen pass d'Andrew Luck, Ballard a achevé sa course en donnant de sa personne sur cet impressionnant plongeon.

En Bref:
  • Une belle démonstration de force de la part des Broncos, qui battent largement les Saints (34-14). Denver monte en puissance, en attaque (530 yards dont 225 à la course) comme en défense. Peyton Manning a inscrit 3 touchdowns à la passe pour la 4ème semaine de suite !
  • Nouvelle défaite des Eagles (la 3ème de suite) face aux Falcons, toujours invaincus (30-17)
  • Un dernier beau drive des Lions face aux Seahawks permet à Detroit de renouer avec la victoire (28-24).

Vous trouverez l'ensemble des résultats de la semaine 8 ici.



Le classement au 3 novembre 2012



A suivre en semaine 9
Voici le programme de la semaine 9 (dates et heures de France métropolitaine), avec en rouge les matchs que je ne veux pas rater et en bleu les autres rencontres qui m'intéressent également a priori. Un déplacement très difficile pour les Cowboys cette semaine... :
 Kansas City @ San Diego vendredi à 2h20
Carolina @ Washington dimanche à 19h00
Arizona @ Green Bay dimanche à 19h00
Detroit @ Jacksonville dimanche à 19h00
Chicago @ Tennessee dimanche à 19h00
Miami @ Indianapolis dimanche à 19h00
Buffalo @ Houston dimanche à 19h00
Denver @ Cincinnati dimanche à 19h00
Baltimore @ Cleveland dimanche à 19h00
Minnesota @ Seattle dimanche à 22h05
Tampa Bay @ Oakland dimanche à 22h05
Pittsburgh @ NY Giants dimanche à 22h25
Dallas @ Atlanta lundi à 2h20
Philadelphia @ New Orleans mardi à 2h30


Les équipes suivantes sont au repos cette semaine: Patriots, Jets, Rams et 49ers.


dimanche 28 octobre 2012

Saison NFL 2012 : Retour sur les semaines 6-7 et aperçu de la semaine 8

Après avoir "sauté" une semaine de publication, me voici de retour pour un nouveau numéro de mon Carnet de Bord NFL 2012...
 
A propos de la semaine 6
La semaine 6 (voir l'intégralité des résultats ici) nous a offert plusieurs matchs serrés et de bonne qualité. Ceci dit, si je dois en retenir un seul, ce sera l'incroyable remontée des Broncos face aux Chargers. Mené 24 à 0 à la mi-temps, Denver l'a finalement emporté 35 à 24 . Avec un tel exploit, on pense immédiatement à la faculté qu'a Peyton Manning d'aller chercher la victoire dans le 4ème quart-temps (il dépasse ainsi Dan Marino avec un record de 37 matchs remportés sur un "comeback" dans le dernier quart). Et effectivement, Manning a été excellent : 80% de résussite à la passe pour 309 yards, 3 TD et une interception. Le touchdown à la passe sur Brandon Stockley (ancien co-équipier de Manning chez les Colts) est une merveille de précision . Cependant il serait injuste de réduire cette victoire historique à la performance du QB des Broncos, puisque la défense de Denver y a largement contribué, avec six turnovers infligés aux Chargers dont deux conclus par des touchdowns défensifs.

Le meilleur de la semaine 7


Vous trouverez l'ensemble des résultats de la semaine 7 ici.

Les blessures s'accumulent
Le milieu de la saison est proche et plusieurs joueurs clés ont déjà dû renoncer à participer à la suite de la campagne 2012. Ce diaporama du site foxsports.com récapitule les blessures les plus significatives survenues depuis le début de la saison.



Le classement au 27 octobre 2012



A suivre en semaine 8
Voici le programme de la semaine 8 (dates et heures de France métropolitaine : attention au passage à l'heure d'hiver en Europe qui réduit temporairement le décalage avec les USA), avec en rouge le match que je ne veux pas rater et en bleu les autres rencontres qui m'intéressent également a priori. Bien évidemment, j'attends avec impatience le match retour entre les Cowboys et les Giants ! :
 Tampa Bay @ Minnesota vendredi à 2h20
Jacksonville @ Green Bay dimanche à 18h00
Miami @ NY Jets dimanche à 18h00
San Diego @ Cleveland dimanche à 18h00
Indianapolis @ Tennessee dimanche à 18h00
Atlanta @ Philadelphia dimanche à 18h00
Carolina @ Chicago dimanche à 18h00
Seattle @ Detroit dimanche à 18h00
Washington @ Pittsburgh dimanche à 18h00
New England @ St. Louis dimanche à 18h00 (match joué à Londres)

Oakland @ Kansas City dimanche à 21h05
NY Giants @ Dallas dimanche à 21h25
New Orleans @ Denver lundi à 1h20
San Francisco @ Arizona mardi à 1h30


Les équipes suivantes sont au repos cette semaine :Bills, Ravens, Bengals et Texans.

Bon dimanche et à bientôt !

dimanche 14 octobre 2012

Saison NFL 2012 : Retour sur la semaine 5 et aperçu de la semaine 6

Bonjour et bienvenue pour ce nouveau numéro de mon Carnet de Bord NFL 2012...
 
Les temps forts de la semaine 5
  • Les Packers chez les Colts : Une victoire 30-27 pleine d'émotion et peut-être déterminante pour l'état d'esprit et la confiance des "nouveaux Colts" d'Andrew Luck, dédiée à leur coach Chuck Pagano. Le receveur Reggie Wayne (13 réceptions, 212 yards et 1TD) a été particulièrement brillant et a effectué une magnifique réception à une main . La situation ne s'arrange pas pour les Packers qui ont de plus vu trois de leurs titulaires se blesser au cours du match (dont leur running back Cedric Benson).
  • Les Broncos chez les Patriots : Ce nouveau choc entre Peyton Manning et Tom Brady a tourné à l'avantage des Patriots mais les Broncos n'ont pas démérité. Une victoire 31-21 pour New England dans un match où les pertes de ballon ont joué un rôle important.
  • Les Chargers chez les Saints : D'autres retrouvailles entre quarterbacks puisque Philip Rivers était il y a quelques années de cela le remplaçant de Drew Brees à San Diego. Mais le fait marquant de ce match (outre le fait que les Saints ont signé ici leur première victoire de la saison 31 à 24) est le nouveau record battu par Drew Brees. En effet, il a dépassé le grand Johnny Unitas au nombre de matchs consécutifs avec un touchdown à la passe (48, un nombre qui attendait d'être atteint depuis 52 ans). A cette occasion, Sean Payton (le head coach des Saints suspendu cette saison) a été autorisé à assister au match dans le Superdome de la Nouvelle-Orléans.

 Vous trouverez l'ensemble des résultats de la semaine 5 ici.



Le classement au 13 octobre 2012
Pour la première fois de leur histoire, les Falcons et les Texans démarrent la saison avec une fiche de 5-0.



A suivre en semaine 6
Voici le programme de la semaine 6 (dates et heures de France métropolitaine), avec en rouge les matchs que je ne veux pas rater et en bleu les autres rencontres qui m'intéressent également a priori. J'ai bien sûr hâte de voir si les Cowboys se montreront à la hauteur du défi que représente leur déplacement chez les Ravens (un très bon test pour la suite la saison de Dallas) et je suis heureux de retrouver une fois encore un classique entre les Giants et les 49ers (souvenez-vous de l'excellente finale NFC en janvier dernier) :
Pittsburgh @ Tennessee vendredi 12 à 2h20
Oakland @ Atlanta dimanche 14 à 19h00
Kansas City @ Tampa Bay dimanche 14 à 19h00
Indianapolis @ NY Jets dimanche 14 à 19h00
Cincinnati @ Cleveland dimanche 14 à 19h00
Detroit @ Philadelphia dimanche 14 à 19h00
St. Louis @ Miami dimanche 14 à 19h00
Dallas @ Baltimore dimanche 14 à 19h00
Buffalo @ Arizona dimanche 14 à 22h05
New England @ Seattle dimanche 14 à 22h05
NY Giants @ San Francisco dimanche 14 à 22h25
Minnesota @ Washington dimanche 14 à 22h25
Green Bay @ Houston lundi 15 à 2h20
Denver @ San Diego mardi 16 à 2h30


Les équipes suivantes sont au repos cette semaine : Panthers, Bears, Jaguars, Saints.

Bon dimanche et à bientôt !